Subscribe to our RSS Feeds

Mario AIME Blog de Jeux Internet!

Bienvenu dans la bibliothèque de Jeux Internet... Mario et Sonic ont fait un concours pour savoir lequel des deux serait affiché ici, et comme vous l'avez remarqué, c'est Mario qui a gagné... mais comme je l'ai dit à Sonic... tu me donnes une belle photo de toi et je remplace Mario !!! Amusez vous bien.

Generator Rex

2 novembre 2012

Film d’animation diffusé sur « Cartoon Network », c’est une série d’après un comic de 1999 intitulé « M. Rex ».

jeux gratuits Generator Rexjeux Generator Rex et les Evojeux Generator Rex et Providence

Nous sommes encore une fois dans l’univers de la robotique miniaturisée, dotée de capacités au-delà de l’humanisation.

Plus, voire pire que cela…. C’est une affaire de fin du monde, insidieuse mais fatale : extermination des êtres vivants rendus malades jusqu’à devenir des monstres.

Les nano robots connus sous le nom de nanites infestent lors d’une explosion gigantesque l’atmosphère d’une planète dont l’identité reste vague (peut-être la Terre, peut-être une planète idéalisée…).

Ils s’immiscent dans les corps et peuvent devenir actifs n’importe où, n’importe quand, muant peu à peu les êtres vivants, ordinaires, en monstrueuses créatures : les EVO

Des sortes de castes s’instaurent parmi ces EVO dont certains conservent une certaine forme d’intelligence, tandis que les autres, la plupart, avilis au rang le plus stupide de la création, ne sont capables que de détruire tout ce qui les entoure.

Destruction sans préambule, ravages funestes sur les vies et les choses.

Bref, des transmetteurs d’apocalypse…

Du coup, le côté manichéen de la série « Generator Rex » se retrouve dans le fait d’insuffler à cette série une intrigue plus pimentée : création d’une société secrète appelée Providence (… les producteurs auraient-ils lu Voltaire…. ?!) Et ainsi lutter contre les menaces cybertroniques.

Parmi les EVO, Rex fait figure d’exception.

Normal me direz-vous, c’est un peu le héros de la série !

C’est un EVO contaminé mais n’ayant aucune idée de sa vie « d’avant » aussi courte a-t-elle été… Il n’a qu’une quinzaine d’années mais se trouve être amnésique.

Il est embauché (enrôlé… la nuance est ténue dans ce genre d’épopée futuro-catastrophiste !) chez Providence, au service des détracteurs et nettoyeurs de nano robots violents et ravageurs.

Bien évidemment en tant que superhéros « Rex » est doté de pouvoirs exceptionnels.

Entre autres, et non des moindres, il est capable de maîtriser parfaitement les nanites le constituant. L’avantage ?

Il peut autoproduire diverses armes et différents équipements biomécaniques, savants hybrides de ses deux entités : vivante et cybertronique.

Et comme sa puissance est quasiment sans limites, il peut aussi agir sur les nanites dévastateurs implantés dans les corps de ses congénères, afin de les « soigner » et de leur éviter les terribles mutations physiques qui les défigurent…

Bref, pour mieux pénétrer le monde fantastique de « Generator Rex », il vous faut plonger dans cette série, qui bien que parfois glaçant les sangs, est une série futuriste bien menée et riche de détails.

Retrouvez, bien sûr, les jeux de Generator Rex avec Rex, l’agent Six et Bobo le singe sur Jeux Internet.

Leave a Reply