Subscribe to our RSS Feeds

Mario AIME Blog de Jeux Internet!

Bienvenu dans la bibliothèque de Jeux Internet... Mario et Sonic ont fait un concours pour savoir lequel des deux serait affiché ici, et comme vous l'avez remarqué, c'est Mario qui a gagné... mais comme je l'ai dit à Sonic... tu me donnes une belle photo de toi et je remplace Mario !!! Amusez vous bien.

Archive for mai, 2010

Garfield

samedi, mai 22nd, 2010


Garfield, le chat le plus paresseux du monde.
Si vous ne connaissiez pas encore Garfield, ce chat à poils orange striés de noir, aux yeux globuleux et au ventre proéminent, suivez le guide. C’est un personnage de bandes dessinées hilarant qui enchante petits et grands depuis de nombreuses années.

Créé par l’américain Jim Davis et présenté pour la première fois au public en juin 1978, le chat Garfield a depuis parcouru un chemin impressionnant. Si, à ses débuts, il ne figurait que dans quelques journaux, Garfield aujourd’hui se retrouve dans plus de deux milliers de quotidiens, publiés dans une centaine de pays et édités dans près de 30 langues. Son succès sur le plan international est incontestable et il est notamment dû à l’humour acerbe et hilarant de son auteur qui a même eu l’idée de tirer le prénom de son héros du nom de son propre grand-père ! Pour savoir comment les chats comptent conquérir le monde depuis leur canapé – et devant la télévision – il faut absolument faire connaissance avec Garfield et son univers !

Garfield et ses amis : des personnages aussi délurés les uns que les autres

Au centre de l’histoire se trouve évidemment Garfield et ses 16 kilos de graisse, qui s’illustre surtout par sa paresse et son humour féroce. Il maltraite tout ce qui bouge, à commencer par son maître, Jon Arbuckle, qui n’a pas vraiment la carrure nécessaire pour le contrer. Garfield débute chacune de ses journées par un bon café, avant de passer le reste de son temps à concocter des gags en tous genres, de manger et de dormir. Il aime les lasagnes – il est né dans un restaurant italien – et déteste se peser. Il regarde d’un œil narquois tout ce que son entourage entreprend et ne manque jamais de proférer des remarques ironiques à l’endroit de Jon.

Jon est l’autre personnage central de la bande dessinée. C’est un célibataire involontaire, un séducteur raté qui est amoureux de Lis Wilson, la vétérinaire qui s’occupe de ses animaux. Presque aussi mou que Garfield, il travaille à domicile et adore jouer de l’accordéon – ce qui a le don d’agacer son chat au plus haut point. Toute la complexité du lien qui unit Jon et Garfield réside dans le fait que Jon croit être le maître de son chat alors que Garfield croit l’inverse, et il prend d’ailleurs bien souvent le dessus sur Arbuckle. Autour de ces deux comparses gravitent d’autres personnages tous aussi atypiques comme Odie – un chien jaune à l’intelligence limitée qui est le cobaye favori de Garfield, Arlène – la petite amie officielle de Garfield qui se moque de lui derrière son dos, l’ours en peluche Pooky qui est le chouchou du gros chat, ou encore Nermal, un mignon chaton que Garfield déteste. Il y a aussi les souris, avec lesquelles Garfield s’entend plutôt bien et avec qui il joue parfois. Il faut croire que ce gros félin sédentaire a depuis longtemps perdu tout instinct de prédation, trop occupé à ingurgiter des lasagnes !

jeu Garfieldjeu chat Garfieldjeux jon et Garfield

Garfield : un succès planétaire

Si, au départ, les aventures de Garfield n’étaient illustrées que dans quelques quotidien, le succès de ses péripéties a très vite conduit Jim Davis à les publier dans des albums entiers de bandes dessinées. Rien qu’en France par exemple, il en est paru près de 47, dont des titres cultes comme « Garfield est sur la mauvaise pente » (1997) et « Garfield fait son cinéma » (2004). Trois adaptations cinématographiques ont également été réalisées (Garfield, Garfield 2 et Garfield gets real) en 2004, 2006 et 2007, avec des acteurs confirmés comme Jennifer Love Hewitt et Bill Murray dans le casting. Deux long-métrages en dessins animés sont également parus pour relater les aventures de ce félin hors normes. Avec l’explosion d’Internet, plusieurs sites web consacrés à Garfield ont aussi vu le jour, ainsi qu’un site totalement dédié à Jon Arbuckle qui a connu un grand succès dès son lancement. Les jeux vidéos ne sont pas en reste avec des titres phares comme « A week of Garfield » sur les consoles Nintendo et « Garfield the Movie » sur Playstation 2. Enfin, pour les plus jeunes, il existe également des jeux de cartes inspirées de la bande dessinée, comme « Garfield’s crazy card game », édité en 1978, et « Garfield kids’ card game », commercialisé à partir de 1982. En un mot, le succès de Garfield traverse le temps en grandissant et devrait prendre encore plus d’ampleur dans les années à venir.

Retrouvez, bien sûr, les jeux Garfield sur Jeux Internet avec Garfield, Odie et Jon